Que lire en vacances - chapitre I COQUILLAGES ET CRUSTACES


Période estivale oblige, on emmène dans sa valise les tas de livres que l'on a rêvé de lire pendant l'année... Cette semaine, Allilalu vous propose un petit tour dans sa bibliothèque maritime, à la découverte de récits qui tournent autour de la mer. Odilon A-D-O-R-E !


  • Magellan - Stefan Zweig

La biographie de cet extraordinaire aventurier, froid, solitaire et déterminé à prouver coûte que coûte l’existence d’un passage entre l’Atlantique et le Pacifique est romancée par Stefan Zweig avec le talent qu’on lui connait pour cet exercice. Entre mutineries et trahisons, paysages sublimes et tempêtes mortelles, la faim, la soif et la haine de son équipage, Magellan payera un lourd tribu à la réalisation de son rêve. Ce petit opus très court, vous fera faire le tour du monde en deux heures seulement et vous ramènera à bon port l’esprit plein d’un effroi teinté d’admiration pour l’homme qui a prouvé la rotondité de la terre.




  • Les Travailleurs de la mer - Victor Hugo

Ce récit magistral de Victor Hugo s’adresse aux lecteurs avertis, férus d’aventure et de vocabulaire maritime. Au large des îles de Guernesey, Gilliat, un marin taciturne et sauvage, relève le défi lancé par Mess Lethierry, propriétaire d’un navire échoué sur l’écueil de Douvre. Celui qui parviendra à sauver le bâtiment se verra offrir la main de Déruchette, la charmante nièce de Mess Lethierry dont Gilliat est secrètement amoureux. Face aux éléments déchaînés et aux créatures effrayantes tapies dans les eaux troubles de la Manche, Gilliat est prêt à payer de sa vie la chance qui lui est donnée d’un jour posséder Déruchette.





  • Moby Dick - Herman Melville

Achab, capitaine tyrannique et téméraire du Peequod a juré d’avoir la peau de Moby Dick, le cachalot blanc, mastodonte féroce qui sème la terreur parmi les marins qui croisent sa route. Après avoir été estropié par l’animal lors d’une chasse précédente, Achab entraîne son équipage ignorant des desseins du capitaine sur les traces de l’invincible cétacé.




  • L’île – Robert Merle

A l’issue d’une mutinerie sur le Blossom, battant pavillon anglais, les marins assassinent leur capitaine. Pour échapper à la sentence terrible qui les attend en cas d’arrestation, ils choisissent de se réfugier sur une île paradisiaque absente des cartes maritimes afin de fonder une collectivité. Pour pérenniser leur projet, les hommes choisissent de s’adjoindre un groupe de Tahitiens dont l’attitude indolente est bien éloignée de la stricte tenue anglaise. Très vite, les marins privent les Tahitiens tous droits civiques, arguant pour ce faire que ces derniers sont des sauvages de rang inférieur. Entre les deux communautés, une tension de plus en plus palpable s’installe.





Bonnes vacances à tous ... et rendez-vous très vite pour le chapitre II des lectures incontournables de cet été!


#Divers #Coupdecoeur #Vacances #Bestof

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon