Allilavu 👀 // Dry janvier


Janvier. Janvier de nuit. Janvier de froid et de pluie. Janvier au printemps si loin que tu ne peux t'y raccrocher pour survivre. Janvier avec ses cimetières de sapins, squelettes sinistres qui te rappellent que Noël c'est fini ciao terminus. Mais comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, tu apprends qu'il y a des copains qui font le "dry janvier". Du coup tu leur demandes : mais qu'est ce que c'est ça, "dry janvier "? Une lumière dans tes jours de nuit qui durent 6 heures ? Une fête pour oublier qu'il reste plus de 90 jours avant le solstice ? Un croissant fourré aux fishsticks? Que nenni pâle prune, tu découvres alors qu'il existe quelque part sur terre - probablement a Los Angeles - un sacré connard qui trouvait que janvier nécessitait encore un petit coup de blues supplémentaire. C'est ainsi que cet ennemi de la bonhommie a inventé le dry janvier. Ce concept consiste à te priver de ton plein gré d'alcool pendant 31 jours. Oui de ton plein gré. Noël est fini, tu peux ranger ta pauvre crèche en pâte à sel et balayer les épines devant ta porte, mais interdiction de te réfugier dans un tonneau a vin pour noyer ton chagrin.

Forcément, toi, ça t'angoisse, le dry janvier de tes amis. Tu les aimes trop, donc tu refuses de les plaquer. Mais par contre, tu décides de boire deux fois plus : une fois pour toi et une fois pour les copains sains. C'est ta vision de la solidarité. Elle est peut être pas très actuelle mais elle a le mérite d'être sympathique. Santé !

Posts récents

Voir tout